mercredi 28 septembre 2016

Antigone (Jean Anouilh)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Jean Anouilh
Titre : Antigone

Éditeur : La Table Ronde (La Petite Vermillon)
Style : Théâtre, Tragédie
Nombre de pages : 123
Prix : 4,20 €

Année de sortie: 1946

Résumé: 


"L' Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre."

Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.

Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort.

Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone


Critique:



 Moi qui d'habitude n'aime pas vraiment les pièces de théâtre, j'ai été agréablement surprise ! J'ai adoré cette pièce que j'ai lue en 1 heure, en même temps je n'avais jamais eu entre mes mains un livre aussi petit !

 Je me suis attachée au personnage d'Antigone avant même que les répliques n'arrivent, et ce, grâce au prologue. Le seul point dérangeant à ce niveau là, c'est que ce même prologue nous explique déjà une bonne partie de la pièce mais surtout la fin. Cette histoire est connue, je le sais, mais vaut mieux la découvrir petit à petit. Cette étrange manière de conter rend tout de même l'histoire assez unique et j'ai bien aimé, du moins le fait que je connaissais déjà bien l'histoire avant de lire ce livre m'a permise de le lire tranquillement sans être dérangé par ces "spoilers". 

 L'écriture est relativement fluide, aucun mot compliqué n'a troublé ma lecture, l'auteur a une belle plume, chapeau ! Le comique de répétition m'a fait sourire, certaines répliques m'ont bien fait rire (rien que la scène avec le garde pg 46->52 m'a bien divertie: "Avec Jonas on est tranquille.").
 Enfin, il reste un point négatif que je dois vous expliquer, l'histoire, bien qu'elle soit extrêmement courte, ne fait que se répéter. Antigone veut enterrer son frère, quoi que l'on fasse, elle ne change pas d'avis, elle le fait, se fait prendre, on essaie de la raisonner, rien n'y fait, et ce, une bonne partie du roman, si ce n'est tout le roman...

 Cette critique est très courte, mais pour un livre très court aussi, sur ce je vous souhaite de bonnes lectures et je vous recommande cette petite lecture tranquille qui ne prend pas la tête !


Ma note: 16/20





ConstanceGrs

Logo Livraddict

samedi 10 septembre 2016

Panic (Lauren Oliver)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Lauren Oliver
Titre : Panic

Éditeur : Hachette (Black Moon)
Style : Jeunesse
Nombre de pages : 364
Prix : 18

Année de sortie: 2014

Résumé:


 « Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

Critique: 


 J'ai bien aimé ce livre mais ce ne fut pas non plus un coup de cœur, j'avais peur de relire un livre de cette auteure: j'ai lu il y a quelques années la trilogie Délirium qui est tout simplement sublime et un énorme coup de cœur !

 J'ai adoré être au centre de l'action, d'avoir des petits moments de stress lors des épreuves, qui sont pour moi trop peu présente tout de même, je voulais un peu plus de gore, ce que je m'attendais en fait en ouvrant le bouquin.

 Le gros point négatif, qui s'est révélé plutôt positif après coup, c'est qu'il y a 2 narrateurs et que un est beaucoup plus présent que l'autre, Heather est donc plus mise en avant de Dodge. Mais le point positif que j'ai trouvé là-dendans, est tout simplement le fait que je n'aime pas Dodge, il est trop manipulateur et a un petit côté psychopathe caché, j'ai vraiment eu du mal avec lui, alors que j'ai adoré Heather !

 La plume de l'auteure fut à certains moments un réel désastre pour moi, rien que la première page, j'ai du la relire 3 fois, je ne comprenais pas, tout simplement parce qu'on a aucune introduction, qu'on est directement dans l'action, de plus j'ai trouvé des phrases mal formées mais rien qu'au début encore une chance. De plus, dès la première page, l'auteure fait des sauts dans le temps sans prévenir, ce que j'ai eu du mal à comprendre (!), j'ai été complètement paumée, totalement perdue ! Mais ça c'est vite amélioré, ce fut juste les premières pages, le premier chapitre, qui m'a semblé horrible.

 Panic est un jeu illégal et dangereux, parfois même mortel ! On ne connait ni les juges, ni celui qui a créé ce jeu. Celui qui le gagne empoche pas mal d'argent, voilà pourquoi il y a autant de personnes qui veuillent participer, et qui sont très vite éliminé vu la difficulté et le danger des épreuves. Le but étant de ne pas céder à la panique pendant ces épreuves de stress intense, d'où le titre du roman et du jeu: "Panic". Si tu réussis à ne pas montrer ta peur et à reussir l'épreuve, tu es qualifié et tu passes "au niveau supérieur".
 J'ai donc trouvé cette histoire, non pas originale, mais excitante ! Suivre les épreuves mais aussi la vie que mène les personnages, souvent à la dure, était vraiment divertissant, et c'est ce que je recherche avant tout dans les livres que je lis; je me suis amusée à lire cette histoire pleine de rebondissements !

 Et je termine par vous parler des personnages: Dodge et Nat m'ont beaucoup déçus, je les ait détesté, par contre: j'ai été très touchée par Heather et Bishop ! Bref, ces 2 derniers ont été les plus interressants pour moi.

 Comme conclusion je dirais que j'ai aimé ce livre, mais que j'ai tout de même été déçue par quelques personnages et par les gros moments de flou que m'a laissé la narration, il mérite quand même une bonne note étant donné que je n'ai pas su le lâcher !
Ma note: 15/20


ConstanceGrs
Logo Livraddict

vendredi 9 septembre 2016

Les Âmes Vagabondes (Stephenie Meyer)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Stephenie Meyer
Titre : Les Âmes Vagabondes

Éditeur : Le Livre de Poche
Style : Science-Fiction
Nombre de pages : 829
Prix : 8,60

Année de sortie: 2008/2010


Résumé:


 La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver ?
 

Critique:


 J'ai adoré Les Âmes Vagabondes, il y a juste un léger bémol: le début, il est long et lent, le livre m'a énormément plu quand l'âme, Vagabonde, a décidé d'écouter la voix dans sa tête: Mélanie.
 Ce livre est maintenant un de mes préférés et je pense sincèrement que c'est un "must-have" même s'il est un assez gros pavé.
 Ce livre nous transporte dans notre monde même s'il ne reste plus grand chose d'humain si ce n'est quelques apparences. Chaque corps renferme une âme autre que celle de l'être humain. Ces âmes sont là, selon elles, pour que le monde soit en paix, ici, sur Terre, et toutes les autres planètes dont elles ont pris possession, car dans ce bouquin, la Terre n'est pas la seule planète habitée, et les âmes peuvent choisir leur prochaine destination, donc le prochain être qu'elles vont habiter, ou la prochaine proie, selon le point de vue.

 Je peux déjà dire que j'ai adoré retrouver la plume de l'auteure (ayant lu précédemment les Twilight et L'appel du sang). Fluide et facile à lire, ce bouquin, malgré sa taille, se lit donc assez rapidement.

 L'histoire est inédite pour moi et ça fait du bien, je ne voulais pas m'ennuyer à relire une histoire similaire à ce que j'avais déjà lu (ce qui arrive très souvent par exemple dans les dystopies). J'ai adoré l'atmosphère et même si le changement de lieu et de décor est plutôt rare à certains passages du livre, ça ne m'a pas du tout dérangé et j'ai trouvé cela plutôt positif et plaisant.

 Il n'y a pas de l'action h24, et ça ne fait pas du tout bizarre, ce n'est même pas embêtant, moi qui pourtant adore quand l'action est bien présente et qui déteste les trop grands moments de vide, de blanc, ce fut très relaxant.

 Dans ce roman, nous retrouvons une certaine intrigue principale: la résistance des humains me semble être au premier plan ici, mais ce que j'ai par dessous tout préféré, ce fut les autres petites intrigues qui arrivent au fil des pages, comme la survie de Vagabonde chez les humains, tout ce qui entoure la traqueuse, etc...

 Le plus gros point positif du livre, de l'univers, est pour moi, les personnages; certains sont très attachant alors que d'autres, je n'arrive pas à les supporter. J'ai adoré Ian et Gabby, ce sont mes personnages coup de cœur, mais d'un autre côté, j'ai détesté Jared et Mélanie, il m'ennuyaient beaucoup, heureusement ça n'a pas gâché le bon déroulement de ma lecture, de l'histoire

 D'autres personnages ont trouvé le chemin vers mon cœur: Jamie et Oncle Jeb, je les adore comme s'ils faisaient partie de ma famille, c'est dire ! Par contre, certains m'ont tapé sur les nerfs, premièrement: la traqueuse, une vraie petite peste, je la hais, ensuite, Kyle, peut-il seulement se tenir tranquille ?

 Bref, j'ai adoré ce roman, je le conseille vivement, ce fut un énorme coup de cœur, j'espère sérieusement que vous ne vous arrêterez pas de le lire car vous n'aimez pas le début et le trouvez trop lent, moi même le début m'avait refroidie !  
  


Ma note: 20/20



 PS: J'ai regardé le film pour la première fois après la lecture du roman et j'ai été fort déçue: il y avait, certes, du bon dedans mais selon moi, ça a été bâclé et quelques éléments importants ont mal été mené à l'écran et ont souvent été mal réalisé:
  •  Rien que pour parler des éléments qui ont été modifié, j'ai envie de dire que ce fut une grave erreur, ça ne changeait presque rien au script que de garder ces éléments intacts ! (ex: le père de Mélanie, la traqueuse à la fin du film, etc)
  •  Beaucoup d'éléments manquent, comme toujours dans les adaptations, mais ici, gros points positifs, ils ont gardé l'essentiel et les meilleurs moments et ont enlevé les longs et les moins intéressants de l'intrigue, don+1 pour le film.
  • Malheureusement, certaines répliques méritaient la place à l'écran mais ne sont pas apparue (je parle surtout des jolies phrases de Ian ;) ) 
  •  Etc...
 Je vous invite donc à ne surtout pas vous fier au film et lire le livre pour faire votre propre critique et avis, merci !

ConstanceGrs

Logo Livraddict
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...